Un moment d’excellence en mer !


 

 

 

Pour la 22ème édition du Championnat de France de sauvetage à l’eau, la Commission d’Utilisation Nationale du Sauvetage à l’Eau (CUNSE) a renouvelé une nouvelle fois sa confiance au club « Pommerit-Jaudy ». C’est donc à Trévou-Tréguignec le 22 et 23 avril 2017 qu’il s’est déroulé.

 

Un championnat comme celui-ci réunissant les 13 meilleurs chiens de France de sauvetage en mer et le grand rassemblement du sauvetage à l’eau commence bien entendu le vendredi de bonne heure afin de mettre tout en place pour ce grand week-end. L’ensemble des bénévoles préparaient barnum, tonnelles, buvette et la plage afin que tout se déroule sans le moindre accroc dans une ambiance bonne enfants.

 

 

Le samedi matin à 9h30, les festivités démarrent par le concours « passage de degrés ». Le premier concours de la saison 2017 démarre sous un soleil radieux et notre juge de la journée DENIS LEBERRE, en profite pour démarrer ses premiers jugements en autonome.

Une fois ce concours lancé, nos 6 apprentis plongeurs entament leur journée en passant l’examen théorique en vue de l’obtention du brevet de plongeur.

Tout au long de ce samedi, les spectateurs peuvent déambuler dans le village d’activité ou se mêlent ostéopathe, vendeurs de friandise et club de race tout en profitant du spectacle du passage de degrés et du brevet de plongeur.

 

La CUNSE (Commission d’Utilisation Nationale de Sauvetage à l’Eau), profitera de cette fin de journée pour faire les états généraux du sauvetage, juste après la remise des diplômes aux nouveaux plongeurs et de la remise des récompenses du concours de sauvetage de la journée.

 

 

 Le samedi soir, lors du repas d’accueil, concurrents, plongeurs, juges, officiels et bénévoles étaient réunis autour d’un repas. Convivialité et bonne humeur était au rendez-vous et c’est dans une ambiance alliant karaoké et chant bretons que nos deux juges DANIEL FROUIN et ALEXANDRE ALLAIRE ont procédé au tirage au sort de l’ordre de passage pour cette grande finale du dimanche.

 

 Le dimanche matin, les 13 chiens et leurs maîtres sont réunis autour d'un café et petites viennoiseries, pendant que JEAN YVES FAGUER et sa chienne DEARVAL se présentait en tant que chien blanc.

Le tirage au sort des exercices se faisait en même temps et le premier chien H’ALOA se présente sur l’air de départ du suivi de bateau de 30 minutes.

 

Le premier exercice obligatoire est le B1 :

 

 Le chien et le conducteur embarquent sur un canot, un plongeur sur un autre canot. Les deux canots s'éloignent d'au moins 50m du rivage et à une distance de 50 m l'un de l'autre. Le plongeur tombe à l'eau et reste inerte, le canot d'où il est tombé s'éloigne. A l'initiative du chien ou au commandement de son conducteur le chien plonge et se dirige vers le "noyé", lui saisit le bras ou le poignet. Il doit ramener le "noyé" au canot à bord duquel se trouve son conducteur. "Noyé" et chien sont remontés à bord.

   

  Le deuxième exercice tiré au sort fût le B3 :

 

Le chien se tient près de son conducteur au bord de l'eau. Un planchiste se trouve en difficulté (planche gréée) à 50m  du rivage. Sur ordre du conducteur, le chien part aussitôt et nage vers le planchiste. Ce dernier, sur sa planche à voile, appelle le chien sans jamais prononcer son nom, donne l'extrémité d'un cordage au chien qui s'en saisit. Ce dernier ramène jusqu'au rivage le planchiste et sa planche à voile.

 

Le troisième exercice tiré au sort fût le C4 :

 

 Le chien et le conducteur embarquent sur un canot, un plongeur sur un autre canot. Les deux canots s'éloignent d'au moins 50m du rivage, à une distance de 50 m l'un de l'autre. Le plongeur tombe à l'eau, simule l'affolement et appelle le chien sans jamais prononcer son nom. Le canot, d’où est tombé le plongeur, s'éloigne. Le conducteur lance une bouée de sauvetage entre le canot et le "noyé". A l'initiative du chien ou au commandement de son conducteur le chien saute et nage jusqu'à la bouée, la prend dans la gueule et l'apporte au plongeur. Le chien doit donner et lâcher la bouée au plongeur. Le plongeur se glisse dans la bouée et s'accroche au harnais. Le chien ramène le plongeur au bateau. Plongeur et chien sont remontés à bord.

 

Le quatrième exercice le C3 :

 

Le chien et le conducteur embarquent sur un canot, un plongeur sur un autre canot. Les deux canots s'éloignent d'au moins 50m du rivage, à une distance de 50 m l'un de l'autre. Le plongeur tombe à l'eau, simule l'affolement et appelle le chien sans jamais prononcer son nom. Le canot, d’où est tombé le plongeur, s'éloigne. Le conducteur lance une bouée de sauvetage entre le canot et le "noyé". A l'initiative du chien ou au commandement de son conducteur le chien saute et nage jusqu'à la bouée, la prend dans la gueule et l'apporte au plongeur. Le chien doit donner et lâcher la bouée au plongeur. Le plongeur se glisse dans la bouée et s'accroche au harnais. Le chien ramène le plongeur au bateau. Plongeur et chien sont remontés à bord.

  

 

La finale du championnat de sauvetage en mer démarrait enfin !!!

Le suivi de bateau (nage de 30 mn) était sous le jugement de ALEXANDRE ALLAIRE alors que le reste des exercices (obéissance au sol et épreuves à l’eau) étaient sous la responsabilité de DANIEL FROUIN.

Nos deux juges SCC étaient accompagnés de nos deux plongeurs nationaux JEANNE LEBERRE et FRANCK PHILLIP

 

Tout au long de la journée, sous un temps magnifique, le public, venus en très grand nombre, a pu admirer, nos 13 valeureux binômes évolués. Une retransmission par drone et caméra sur deux écrans leur ont permis de visualiser de très près le formidable travail qui a été effectuer tout au long de cette journée. C’est sous la musique du BAGAD que nos concurrents à deux et quatre pattes remontèrent au village d’activité afin de se mêler au public.

 

Après le passage du dernier chien de la journée, et la préparation du podium, nos juges et officiels, commencèrent la remise des récompenses de ce championnat 2017. JEAN YVES FAGUER, responsable de la section sauvetage à l’eau de POMMERIT JAUDY remercia l’ensemble des bénévoles et sponsors. La CUNSE et les clubs de race présents félicitèrent l’ensembles des binômes et personnes ayant œuvrer à ce formidable week-end. La mairie de TREVOU prenait également la parole afin de confirmer son attachement à ce genre de manifestations

  

Nos binômes prirent place au fur et à mesure de l’annonces des résultats et c’est avec une immense joie que FOOZI et AURELI DENIS montent sur la plus haute marche du podium.

Encore une fois, l’ambiance et la cohésion furent présente et l’ensemble des concurrents, organisateurs et officiels félicitaient le nouveau binôme champion.

 

 

 

http://cunse.fr/championnat%20de%20france/2017/20170423_201107_002.jpg